On estime que 50% des espèces sauvages dépendent d'habitats liés aux milieux agricoles en Europe. Or l'agriculture connait, depuis les années 60, de grands changements, conduisant à une intensification des pratiques menées par les agriculteurs, menaçant les habitats liés à ces milieux. Quelles sont les pratiques agricoles favorables à la biodiversité ? Ces pratiques sont-elles mises en place par les agriculteurs ? Dans quelle mesure et pour quelles raisons ?
Telles sont les questions auxquelles un groupe d'étudiants du Master SET d'AMU a tenté de répondre. Pour en savoir plus, consultez le document synthétique qu'ils ont réalisé ! 

Télécharger le document

Ce stage a été co-encadré par Mathilde Hervé, doctorante d'OT-Med